Videos sur le leadership : la loi de la masse critique©

5ème erreur fréquente des gestionnaires: ne pas prioriser et filtrer le travail, ne pas focaliser les collaborateurs

Je rencontre souvent, lors de mes formations à la gestion de temps et des priorités, des personnes dans un état de fatigue mentale avancé. À chaque fois, elles sont confrontées aux trois mêmes situations de travail: un rythme de travail très élevé, l'absence de période de récupération, le "téléscopage" des tâches à réaliser.

 

En savoir plus sur la loi de la masse critique©

  • Accéder à notre vidéo sur les méfaits du non respect de la loi de la masse critique©.

 

Me former au
Leadership
  Recevoir une
Documentation

  • Les conséquences d'un non respect de la loi de la masse critique©

    • Les collaborateurs subissent un rythme de travail très élevé pour tenter de répondre à toutes les demandes qui leur sont faites. Jusque-là, rien de très grave. 
    • Ce rythme devient permanent, sans période de récupération ni de célébration pour pouvoir apprécier le travail effectué et sentir qu’il est estimé par sa hiérarchie. Voilà qui est déjà plus inquiétant. 
    • Parce qu’elles ont trop de tâches à effectuer en même temps, ces personnes ne consacrent pas le temps nécessaire à chaque projet pour le mener correctement à bien. Constamment dans l’urgence, leur travail est superficiel, et elles vivent avec le sentiment (souvent justifié, malheureusement) de n’avancer sur rien à force de courir partout. Le rythme de travail soutenu combiné à l’absence de satisfaction ou d’avancement est beaucoup plus inquiétant: il s’agit en effet d’une belle porte d’entrée vers des problématiques de «burn out».

    Ces situations nuisent aux performances de votre entreprises, ainsi qu'à la fidélisation et au développement de vos talents.

     

  • Les solutions adoptées sont souvent insuffisantes

    Beaucoup d’organisations privées ou publiques optent alors pour la solution de la formation à la gestion de temps et des priorités et à l’efficacité professionnelle.

    Cela aide à coup sûr les employés qui commettent effectivement des erreurs dans leur organisation, ou ceux qui ont une relation problématique au temps ou aux messages contraignants comme «dépêche-toi» ou «sois parfait».

    Mais c’est parfois INSUFFISANT.

    J’ai eu, en formation, un participant qui m’a demandé d’évaluer les techniques et outils qu’il avait mis en place pour gérer le nombre considérable de ses projets en cours. Son organisation étant quasi-parfaite, mon constat était simple: chacun a ses limites et sa seule option était de demander une réduction de sa charge de travail. Il n’est jamais venu à la dernière journée de formation: son médecin l’avait mis au repos forcé.

    Dans le privé comme dans le public, les entreprises sont présentement confrontées à un gros problème: de plus en plus de projets doivent être menés par de moins en moins de personnes.

    Clients toujours plus exigeants, vives menaces concurrentielles, changements de plus en plus fréquents, réduction des effectifs… Les collaborateurs ne disposent plus du temps nécessaire pour mener à bien leurs missions de façon professionnelle. L’organisation ne respecte plus ce que j’appelle «la loi de la masse critique©».

     

  • Quelle est la responsabilité des gestionnaires?

    S’il est important de former ses talents à davantage d’efficacité, il l’est tout autant de fonctionner en gestionnaire mobilisant, c’est à dire d’avoir la vision stratégique (et le courage!) nécessaires pour filtrer les tâches confiées aux employés:

    • Ce projet est-il absolument indispensable pour mener notre mission à bien et atteindre nos objectifs ? 
    • La quantité de projets confiés à mon équipe lui permet-elle de consacrer suffisamment de temps à chacun d’eux pour les exécuter convenablement (loi de la masse critique©)? 

    La recherche d'efficacité des collaborateurs passent donc également par la formation des gestionnaires.

     

  • Illustration vidéo des méfaits du non respect de la loi de la masse critique©

    Nous avons écrit le cinquième épisode de notre série de vidéos «Magix Coach: les mésaventures d’un gestionnaire qui ne savait pas comment devenir mobilisant» en pensant à toutes les personnes qui n’ont pas le privilège d’être gérées par un gestionnaire mobilisant et qui s’épuisent à force de courir sans avoir jamais la satisfaction du travail bien accompli.

     

     

     

  • Nos 5 vidéos sur les erreurs de leadership

    • Vidéo 1: Interpréter le langage non verbal de vos collaborateurs
      1ère erreur fréquente des gestionnaires: interpréter le langage non verbal de leurs collaborateurs.
    • Vidéo 2: la Neuro-Synchropathie positivante
      2ème erreur fréquente des gestionnaires: utiliser des trucs de communication.
    • Vidéo 3: l'authenticité
      3ème erreur fréquente des gestionnaires: ne pas être authentique.
    • Vidéo 4: la technique du sandwich
      4ème erreur fréquente des gestionnaires: utiliser la technique «du sandwich» ou d’autres techniques de rétroaction inappropriées.
    • Video 5: la loi de la masse critique©
      5ème erreur fréquente des gestionnaires: ne pas prioriser et filtrer le travail, ne pas focaliser les collaborateurs.

     

  • Résumé des 5 erreurs de leadership

    Accédez à notre infographie sur les 5 erreurs de leadership